Lun-Ven: 8.00 - 19.00
(33) 1 45 83 13 84
info@acorelis.com

L’opérette d’Offenbach « La Grande Duchesse » à Paris avec les Estivales de Puisaye

L’opérette d’Offenbach « La Grande Duchesse » à Paris avec les Estivales de Puisaye

Le festival de musique classique « Les Estivales de Puisaye » reprends à Paris l’opérette d’Offenbach « La Grande Duchesse de Gerolstein », succès public de l’été dans l’Yonne

 

Samedi 17 novembre 20h30

Dimanche 18 novembre 15h30

Théâtre Franklin, Paris 16ème 

 

Dans cet opéra-bouffe, Offenbach et ses librettistes parodient les militaires, les jeux de pouvoirs et l’amour immodéré du galon. Une satire où l’on se moque des puissants, mais dans laquelle alternent pages burlesques et subtilités musicales. Ici point de drame ou de passion amoureuse mais au contraire des complots et guerres imaginaires qui se succèdent pour satisfaire tous les désirs de la jeune et fantasque grande Duchesse de Gérolstein… Un opéra dont le succès fit venir à Paris tout ce que le vieux continent comptait de têtes couronnées lors de sa création en 1869 !

Le texte et la musique d’Offenbach sont magnifiquement servis par une troupe d’artistes déchaînés sous la baguette de Philippe Brocard. Les musiciens et les chanteurs, professionnels et maitrisiens, évoluent dans une scénographie à la fois classique et décalée imaginée par Casilda Desazars pour le plus grand plaisir du public.

Ce spectacle a déjà enchanté les spectateurs des Estivales de Puisaye dans l’Yonne ainsi que ceux du Perche dans le cadre du Septembre musical de l’Orne. La joyeuse troupe est maintenant à Paris pour deux représentations exceptionnelles au théâtre du lycée Saint-Louis de Gonzague.

« L’occasion de passer un bon moment en famille ou entre amis et de découvrir comment la passion de professionnels reconnus, de jeunes artistes en devenir, des chanteurs de la Maitrise Saint-Louis de Gonzague et de bénévoles dévoués peut sublimer Offenbach ! » explique Gilles Petitot, Vice-président du festival Les Estivales de Puisaye.

Direction musicale et mise en scène : Philippe Brocard

Scénographie et costumes : Casilda Desazars

 

La Grande Duchesse : Jeanne de Lartigue

Fritz : Matthieu Septier

Le Général Boum : Julien Clément

Wanda : Servane Brochard

Prince Paul : Guilhem de la Fabrègue

Baron Puck : Hippolyte Bruneau

Baron Grog : Anne Fornacciari

Népomuc : Antoine Osmont d’Amilly

 

Solistes et chœur de la Maîtrise Saint Louis de Gonzague

Piano : Virginie Borys

Quatuor Métamorphoses

Réalisation lumières : Arnaud Brétécher

Réalisation des costumes : Les couturières de Champignelles

Réalisation décors : André Tribut

 

Théâtre du Lycée Saint-Louis de Gonzague, 12 rue Franklin, 75016 Paris

Réservations : www.estivales-puisaye.com ou Tel : 01 84 25 44 48

 

Les Estivales 2018 : un franc succès

« Le succès public a été au rendez-vous cet été avec plus de 3.800 spectateurs, et 3 concerts joués à guichets fermés. Une vraie diversité dans la programmation qui a permis d’avoir une fréquentation homogène et constante des concerts. Des polyphonies corses au Stabat Mater de Dvorak, il y a en avait pour tous les goûts ! » se félicite Gilles Petitot, vice-président des Estivales de Puisaye, qui ajoute, « Il s’agit d’une édition très réussie qui s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse où se sont rencontrées et mêlés le public, les artistes et les bénévoles pendant et autour des concerts autour de notre volonté de mettre la musique classique à la portée de tous. »

 

Les Estivales 2018 : une fréquentation en hausse

L’année 2018 des Estivales de Puisaye a vu une nette augmentation de la fréquentation avec plus de 3.800 spectateurs pour les 12 concerts d’opérette et de musique à travers la Puisaye. Tous les concerts ont été un succès et une réussite, à la fois pour la qualité musicale et la fréquentation. Trois des concerts se sont joués à guichets fermés, à Saint-Fargeau, à Sommecaise et à Saint-Sauveur, avec une mention spéciale pour le concert de Sommecaise ou 50 personnes, qui n’avaient pu trouver place dans une église archi-bondée se sont installées sur le parvis de l’église pour suivre le concert de polyphonies corses. La représentation de l’opérette en Normandie, dans le cadre du « Septembre musical de l’Orne », a également été un succès.

Notons aussi un vrai dynamisme de l’association des Amis des Estivales avec le soutien renouvelé de donateurs fidèles, comme la Fondation Bernard et Caroline de Watteville, ainsi que l’arrivée de nouveaux Amis et donateurs.

Rendez-vous l’été prochain pour les Estivales de Puisaye 2019

du 15 au 25 août 2019

 

A propos des 16èmes Estivales de Puisaye :

Les Estivales de Puisaye regroupent depuis 16 ans lors de 10 jours de la deuxième quinzaine d’août artistes et mélomanes autour du fil rouge de l’art vocal, des jeunes talents et de la création.

Festival de musique classique itinérant, les Estivales 2018 ont proposé une douzaine de représentations de musique classique, opéra et concerts, dans une dizaine de lieux à 1h30 au sud de Paris, du 16 au 26 août 2018.

Les Estivales sont aussi engagées localement, tant dans le domaine pédagogique que de diffusion musicale, autour de l’école de musique de Puisaye et du conservatoire d’Auxerre. Tous, jeunes talents et professionnels venus de toute l’Europe, irriguent de musique et de chant l’ensemble de la Puisaye avec le concours de nombreux acteurs locaux.

 

La Puisaye : la « Bourgogne buissonnière »

« Pays d’eau et de forêts » selon Colette, qui en était originaire, la Puisaye est un territoire hors des sentiers battus, situé à moins d’1h30 de Paris, au nord de la Bourgogne, entre les vallées de l’Yonne et de la Loire et à cheval sur les départements de l’Yonne, de la Nièvre et du Loiret. Le chantier médiéval de Guédelon, le château de Saint Fargeau, la maison natale de Colette et une nature riche et préservée font de la Puisaye une destination de week-end ou de vacances idéale.

 

Contact médias :

Gilles Petitot – Acorelis – Tel : 06 20 27 65 94

gilles.petitot@acorelis.com  –  gilles.petitot@estivales-puisaye.com

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *