Lun-Ven: 8.00 - 19.00
(33) 1 45 83 13 84
info@acorelis.com

L’ANNR présente ses 10 propositions pour les territoires ruraux

L’ANNR présente ses 10 propositions pour les territoires ruraux

L’Association Nationale Nouvelles Ruralités présente ses 10 premières propositions pour les territoires ruraux dans le cadre des Elections Régionales

 

Paris, le 27 octobre 2015 –  Présentées par le Bureau de l’Association, réuni sous la présidence de Patrice Joly, les députés, sénateurs, présidents de conseils départementaux, élus locaux, acteurs associatifs et économiques ont adopté aujourd’hui 10 propositions pour la ruralité qui seront présentées à toutes les têtes de liste candidats aux élections régionales de décembre prochain.

Les 10 propositions :

  1. Mettre en place une organisation politique et administrative et un fonctionnement garantissant une représentation et une prise en compte des territoires ruraux
  2. Mettre en place une territorialisation de l’action publique régionale
  3. Organiser et favoriser l’accueil de populations nouvelles dans les territoires ruraux
  4. Soutenir les projets de territoire
  5. Développer et soutenir des plates-formes territoriales d’ingenierie – soutenir l’ingenierie technique (route, environnement, bâtiment…)
  6. Maintenir et développer l’économie de proximité sous toutes ses formes
  7. Corriger d’urgence et durablement la fracture numérique. Assurer en tous points la connexion au monde
  8. Développer la mobilité en zone rurale
  9. Soutenir la réalisation des schémas départementaux des services publics et au public
  10. Concevoir et promouvoir un développement du territoire qui ne stigmatise pas les territoires a faible densité de population

(Détail des propositions ci-dessous)

 

Avec les récentes réformes territoriales, les Conseils Régionaux ont un rôle déterminant dans la dynamisation et la gouvernance des territoires ruraux. C’est pourquoi à l’approche des élections régionales des 6 et 13 décembre, l’Association a décidé d’interpeller les candidats, ainsi que l’ARF sur 10 propositions relevant des compétences et de la gouvernance de chaque Région.

Les principaux objectifs de l’association sont :

  • Promouvoir nos campagnes, nos petites et moyennes villes, comme territoires d’intelligence, d’humanité et d’avenir
  • Lutter contre les fractures territoriales et sociales pour combattre le sentiment d’abandon
  • Faire reconnaître la nécessité pour le pays et le potentiel des territoires ruraux dans un principe d’égalité et d’équilibre ville-campagne
  • Redonner espoir, fierté et ambition aux populations de nos territoires

Détail des 10 propositions de l’Association Nationale Nouvelles Ruralités

  1. Mettre en place une organisation politique et administrative et un fonctionnement garantissant une représentation et une prise en compte des territoires ruraux

Pour une gouvernance politique décentralisée, respectueuse des légitimités locales, réactive et opérationnelle respectant la diversité et les spécificités des territoires. Pour la mise en place de politiques régionales d’aménagement des territoires favorisant et valorisant la cohésion territoriale. Renforcer l’articulation et la réciprocité métropole/territoires ruraux et ville/campagne.

  1. Mettre en place une territorialisation de l’action publique régionale

Pour assurer une proximité-a minima départementale-pour les populations, entreprises, services publics, etc. Pour implanter ou développer des équipements ou services d’intérêt régional dans chaque département « non chef-lieu »de la région.

  1. Organiser et favoriser l’accueil de populations nouvelles dans les territoires ruraux

Rénover l’habitat ancien, soutenir la rénovation énergétique des logements anciens privés -habitat social de fait-. Créer un fonds régional pour la revitalisation des centres-bourgs et centre-ville (prise en charge du déficit des opérations d’aménagement pluriannuelles et multifonctions). Organiser l’accueil d’actifs et d’activités.

  1. Soutenir les projets de territoire

Soutenir et encourager les projets de développement local et les rendre vertueux au sens du développement durable. En faire un cadre de référence pour les politiques contractuelles avec la Région et pour la mobilisation des fonds européens.

  1. Développer et soutenir des plates-formes territoriales d’ingénierie – Soutenir l’ingénierie technique (route, environnement, bâtiment…)

Soutenir l’ingénierie prospective d’aménagement des territoires ruraux par le biais d’agences d’urbanisme de la ruralité. Bâtir un observatoire des politiques publiques, mettant en valeur les différenciations et les évolutions des moyens et des résultats, entre les nouvelles intercommunalités, les départements d’une même région et entre les régions elles-mêmes.

  1. Maintenir et développer l’économie de proximité sous toutes ses formes (économie circulaire et collaborative, artisanat, commerce, agriculture, économie sociale et solidaire…)

Soutenir ou organiser l’accompagnement local des entrepreneurs sous forme de guichet unique départemental.

  1. Corriger d’urgence et durablement la fracture numérique. Assurer en tous points la connexion au monde

Contribuer à la mise en œuvre du plan national du Très Haut Débit dans tous les foyers d’ici 2022. Assurer un service de téléphonie mobile de qualité et égalitaire pour les populations, les acteurs économiques et les services installés dans les territoires ruraux, élément moteur du développement économique. Suivre et rendre publique l’évolution des débits et seuils de saturation ainsi que des zones blanches identifiés. Y associer les pouvoirs locaux et définir dans chaque région un débit minimum dont l’évolution devrait être contractuellement au moins identique à celle des débits en zone urbaine.

  1. Développer la mobilité en zone rurale

Développer et financer les lignes de transport à la demande, taxis solidaires ou covoiturage de proximité. Tarification unique ou sociale. Billettique unique. Déléguer les transports scolaires aux structures de proximité et en faire des moyens de mobilité citoyenne et locale. Maintenir-voire développer les lignes de chemin de fer qui desservent les territoires ruraux.

  1. Soutenir la réalisation des schémas départementaux des services publics et au public co-élaborés avec les élus locaux : Maisons de services publics, maisons de santé pluridisciplinaires, services et médiateurs numériques…

Humaniser et simplifier les services publics.

  1. Concevoir et promouvoir un développement du territoire qui ne stigmatise pas les territoires à faible densité de population mais qui au contraire en ferait des territoires exemplaires en matière de développement durable, de cohésion sociale, de vivre ensemble, de culture et d’éducation.

 

Bureau de l’Association

Ces propositions sont ratifiées ce jour, mardi 27 octobre 2015, par l’ensemble des membres du bureau de l’Association Nationale Nouvelles Ruralités :

Présidence  : Patrice Joly, Président du Conseil Départemental de la Nièvre

Nouvelles Ruralités et Europe : Gérard Peltre, Président de l’association internationale Ruralité, environnement, développement et du Mouvement européen de la Ruralité

Observatoire et mise en débat des analyses des Territoires : Romain Lajarge, Chercheur, Directeur du laboratoire PACTE, Université de Grenoble – Jean-Pierre Saulnier, Conseiller Départemental du Cher – Gérard-François Dumont, professeur à l’Université de la Sorbonne et président de la revue Population & Avenir

Nouvelles Ruralités, Economie, entreprenariat, innovation : Philippe Leroux, Directeur général de la fondation AVRIL- Olivier Vallée, Directeur du développement du groupe Legrand

Politique des lieux, politique des liens, réciprocité réseaux : Alain Calmette, Député du Cantal, co-président du groupe d’études sur la ruralité à l’Assemblé Nationale

Services Publics, services à la population : Vanik Berberian, Maire de la commune de Gargilesse-Dampierre,  Président de l’Association des maires ruraux de France – Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil départemental du Puy de Dôme

Nouvelles ruralités, Citoyenneté et Démocratie : Jean Paul Dufregne, Conseiller Départemental de l’Allier

Relations avec l’Etat, veille parlementaire : Jean-Jacques Lozach, Sénateur de la Creuse

Nouvelles Ruralités , Culture, représentation et innovation : Jean Bojko, Artiste, poète – Bernard Farinelli, chroniqueur, Président de l’association rurale 3B

 

Contact Presse :

Gilles Petitot – Acorelis – gilles.petitot@acorelis.com – 06 20 27 65 94