Lun-Ven: 8.00 - 19.00
(33) 1 45 83 13 84
info@acorelis.com

1 M€ de levés pour Amabiotics en amorçage, soit 3 M€ en un an et demi

1 M€ de levés pour Amabiotics en amorçage, soit 3 M€ en un an et demi

Avec plus de 3 Millions d’€ de levés depuis 1 an et demi et après avoir rejoint les  JLABS à New-York,
Amabiotics s’impose comme un acteur majeur dans le microbiome et les pathologies associées à l’axe intestin-cerveau (Gut-Brain Axis)

 

Paris, New York, le 23 janvier 2019 – Amabiotics, société de biotechnologie spécialisée dans le microbiome et plus particulièrement l’axe intestin-cerveau, annonce aujourd’hui avoir bouclé une nouvelle levée de fonds à hauteur de 1 M€, portant ainsi à plus de 3 millions d’Euros les sommes levées depuis un an et demi. Ces fonds sont du capital d’amorçage destiné à amener la première molécule d’Amabiotics, AMA-101 (neuro-protecteur contre la maladie de Parkinson), au stade préclinique réglementaire et à étendre son portefeuille.

Les JLABS à New-York 

Par ailleurs, Amabiotics annonce également avoir rejoint les JLABS à New-York. Créés par Jansen, filiale du géant pharmaceutique Johnson & Johnson, les JLABS sont des lieux qui concentrent les entreprises les plus innovantes dans le secteur de la santé et permettent l’accélération de leur développement. L’arrivée aux JLABS, à New-York, est un prélude à la création d’une filiale aux Etats-Unis.

Le microbiome pour lutter contre la maladie de Parkinson

Le microbiome désigne l’ensemble des êtres vivants microscopiques (bactéries, champignons, …) qui vivent en proximité et avec les organismes complexes. Ces espèces microscopiques sont en interaction continuelles avec nous et modulent notre santé. L’altération du microbiote est associée à de nombreuses maladies. Le microbiote le plus riche et complexe est celui du système digestif.

La stratégie d’Amabiotics s’appuie sur les travaux du Pr. Antoine Danchin, co-fondateur de la société. Elle consiste à identifier des petites molécules issues du microbiote impliquées dans des processus clés du métabolisme. Les indications les plus pertinentes sont sélectionnées par des criblages sur des modèles in vitro et leur potentiel thérapeutique est ensuite confirmé par des tests in vivo et sur des échantillons de patients.

 « Notre idée originale, basée sur les travaux du Pr. Antoine Danchin, est d’utiliser les ressources du microbiome pour lutter contre les maladies neurodégénératives, avec la maladie de Parkinson comme première indication », indique Patrice Garnier, PDG d’Amabiotics, qui précise « Nous avons démontré en préclinique l’intérêt thérapeutique de notre candidat médicament, AMA-101. Ces fonds vont nous permettre de clore cette étape et d’envisager avec confiance le lancement des phases réglementaires au cours de l’année 2019. »

 

A propos d’Amabiotics

Amabiotics est une société biopharmaceutique basée à Paris et à New-York qui développe un portefeuille de molécules thérapeutiques issues du microbiome ciblant principalement les maladies neurodégénératives (Gut-Brain Axis), avec une première indication contre la maladie de Parkinson pour son candidat médicament AMA-101.

Amabiotics a levé plus de 3 Millions d’€ en amorçage depuis un an et demi et a rejoint en juin 2018 les JLABS à New-York.

Contact Presse :
Acorelis
– Gilles Petitot – 06 20 27 65 94 – gilles.petitot@acorelis.com

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *